Loading...
Home 2017-09-23T18:16:37+00:00

Qui sont les petites entreprises?

Les règles s’appliqueraient à toutes les entreprises incorporées au Canada (la plupart étant des restaurateurs, des détaillants, des agriculteurs et des consultants) pour les punir d’économiser et d’investir. Deux tiers des propriétaires de petites entreprises gagnent moins de 73 000 $ par année et la moitié d’entre eux gagnent moins de 33 000 $. De ces petites entreprises canadiennes, la majorité emploient des membres de la famille.

Économiser et investir pour la croissance

Dans chaque économie avancée du monde, les entreprises accumulent et investissent les bénéfices non répartis après impôt, afin d’avoir des liquidités pour passer à travers un ralentissement économique ou pour effectuer d’importants investissements en capitaux. Un propriétaire nous a dit : « Je conserve la plupart des bénéfices dans l’entreprise parce que nous essayons de grandir et en construction, nous passons par des cycles difficiles lorsque les affaires s’arrêtent ». Le gouvernement veut imposer une taxe punitive de 73 % sur les revenus « passifs » (investis). Par conséquent, les propriétaires d’entreprises n’auront plus d’incitatif pour garder les actifs excédentaires au sein de leur entreprise et il sera plus rentable de retirer l’argent de pour la plupart d’entre eux. Cela signifie moins d’investissements, moins d’emplois et un plus petit coussin financier en cas de ralentissement économique.

Encourager le risque

Les petites entreprises canadiennes représentent presque 97 % de toutes les entreprises au pays et emploient presque 70 % de tous les Canadiens travaillant dans le secteur privé. Encourager la croissance des petites entreprises est essentiel pour créer des emplois et soutenir l’économie.

Le gouvernement dit que c’est une question « d’équité », mais il y a de bonnes raisons pour lesquelles les propriétaires sont imposés différemment des employés. Contrairement à un employé, une propriétaire d’entreprise n’a pas de pension, d’avantages sociaux ni de paie de vacances. Elle a investi son propre argent pour démarrer l’entreprise ou bien engagé ses actifs personnels (maison, voiture) à titre de garantie pour un prêt. Elle a des employés qui dépendent d’elle, et, si personne n’a recours à ses biens ou ses services le mois prochain, elle ne gagne pas un cent.

Les entrepreneurs prennent beaucoup de risques : 30 % des petites entreprises ne survivront pas plus de deux ans, et la moitié seulement atteindront cinq ans. (Rapport PDF)

Les propriétaires d’entreprises ne devraient pas être punis pour avoir pris des risques. Nous devons les récompenser pour avoir créé de la croissance et des emplois dans notre économie.

Communiquez avec votre député
0%
de toutes les entreprises sont des petites entreprises!
0%
des employés canadiens du secteur privés travaillent dans de petites entreprises
0$
ou moins, c’est le salaire des deux tiers des propriétaires de petites entreprises…
0$
C’est le salaire de la moitié d’entre eux…
Communiquez avec votre député